CÉLÉBRITÉS

PEEWII LOGOTI, L’AUTRE NOM DE LA PUISSANCE, L’AGNUS DEI!

On vit dans un monde de puissants soldats. C’est juste qu’on ne s’en rend pas trop compte. Mais c’est exactement ça qu’on nous apprend dès le plus jeune âge : marche ou crève. En plus enrobé, mais c’est l’idée.

Si tu veux comprendre le monde du showbiz, tu dois regardes jouer les petits en maternelle. Ceux qui parlent avec une voix d’écureuils sous acide et qui ont encore des gestes à la fois patauds et fulgurants. Si tu les examine bien tu verras la manière dont les gosses jouent entre eux, comme on dit. Mais en fait, ils ne jouent pas entre eux, ils jouent les uns à côté des autres, superbes d’indifférence, jusqu’au moment où le jouet de l’un attire le regard de l’autre. Il faut voir ça, un petit mouflet qui s’extrait de son monceau de jouets pour venir coller une mornifle à l’autre, juste pour accaparer l’objet de son désir. Qu’il abandonnera quelques minutes plus tard, lassé. Parce que ce qui compte, c’est l’appropriation, pas l’usage, et à Lomé actuellement, c’est ce qui fait notre monde imposé. C’est le fait d’avoir ce dont jouissait le voisin, pas ce dont on avait besoin, pas ce qui nous satisfait. C’est arracher la satisfaction de l’autre pour augmenter la sienne… jusqu’au moment, très rapide, où on se rend compte que ça ne marche pas du tout.

Nous avons compté des S-Jev, la team Yaovi Keteti, Amron Black Boy, le Mc FLammez comme les nieuwkomers, tous ses petits nouveaux soldats et tous ses sangs neufs autres disciples de la musique togolaise à chaque saison. Des artistes travaillaient avec soin et application pour notre culture, y compris et surtout quand ils ne trouvent pas de sens ou de joie dans ce qu’ils font l’essentiel de notre temps de veille. Ils progressent, ils s’améliorent. Ils grimpent les échelons et sont contents, fiers, parce qu’ils le méritent, comme une grosse médaille en chocolat, acceptant les compressions humaines des petits chefs aigris.

C’est un ressort humain simple et terriblement efficace. Ce n’est pas spécialement la condition humaine, notre instinct, mais c’est le genre de comportement que notre civilisation crée et valorise, tout au long de la vie. La compétition. Pour beaucoup d’artistes, en réalité, qui ont du talent mais pas assez d’oxygène, ils se sont fait jeter à coups de pieds au cul. En somme, la rationalité économique dans ce business, les sanctionne À toujours être dans la compétition, immanquablement, on finit toujours par trouver le nouveau venu, celui qui les éjecte du jeu pour prendre leur place, les ensevelir comme des rats!

MAIS LES PETITS SOLDATS DE LA CAPITALE QUI N’ONT QUE DEUX ARMES, LA MOTO ET LE MICRO, QU’ILS SOIENT PROPHÈTES, DIEUX OU DISCIPLINES, DOIVENT S’ Y FAIRE AVEC LE TIREUR FRANC!

PEEWII LOGOTI, Le franc tireur, LE MESSIE, imposa l’heure du renouveau. Quelque chose de bien plus puissant que les éjectés du jeu. Au début comme le fils du Dieu Vivant, il fait son charpentier, joue à fond. Tout le temps. Jusqu’au jour où ça casse! Yésu Kristo! De la lumière vers la lumière, on le voit bien, mais ne l’entend pas, on l’interroge mais ne l’écoute pas. De ses clashs, de ses mots lourds au micro, sa position sur réseaux, ses sermons sur trottoirs, il occupe la bible avec son histoire. Pour certains, c’est tellement violent qu’ils préfèrent bien le flinguer sur place, plutôt que continuer par le suivre. Et même cela, on ne le voit pas vraiment.

Mais pour beaucoup, c’est lui le justicier, le fils du dieu, un immense lâcher-prise pour une pure libération, prêcher pour la plus honnête des vérités! Et c’est précisément à ce moment-là que l’aventure de KFÉ MATINAL redevient intéressant grâce à KULTURIA MÉDIA. Tel un temple, il ouvre ses portes demi dieux. Et là, l’ accueil du MESSIE, les dieux s’interrogent, les prophètes le visent mais le peuple curieux s’interroge et découvre LE MESSIE du R&B, L’AGNUS DÉI du RAP TOGOLAIS: PEEWII LOGOTI, la GLAMATANATION en personne

Alors, tu as le Bac, tu es monté à la fac. Mais Lomé et certaines choses ont changé?

Après mon diplôme de licence en sécurité réseau informatique, j’ai commencé le master 1 mais ma passion pour la musique devenait de plus en plus grande et j’ai mettre une pose pour me consacrer à la musique.

Sur votre page média des révélations heurtent les fans. Il y a quelques années, dans le showbizz personne n’aurait parié sur toi. Pourquoi?

Je suis rentré dans la musique ou plutôt dans le rap game d’une manière particulière qui était les clashs et consistait à tacler les Mc’s qui étaient déjà sur le terrain avant moi mais qui manquaient à leur devoir en utilisant l’éwe , le français et surtout des punchs tiré de vieux adages et paraboles . À partir de ce moment , tout les nouveaux rappeurs ont adopté ce style qui est le clash et les adages pour se faire vite remarqué.

Est-ce en raison de ton passé de tête brûlée, que le désir de te rendre utile travers la musique prenait du sens ?

L’artiste est le reflet de son art dit-on souvent. Le hip-hop ou le rap sont à la base une musique de dénonciation et un moyen de dire tout haut des problèmes dont personnes n’ose parler. Je suis du genre à toujours être francs et dire les choses telles qu’elles sont et c’est justement cette franchise qui fera de moi un artiste rappeur moins aimer par les acteurs du Showbiz et plus aimer par le public.

Comment est-ce que tu errais pour tenir parmi les loups ?

Avec le temps, les coups que j’ai reçu un partout dans le showbiz et mon attitude à toujours les encaisser m’ont permis de former une carapace et une image plutôt solide quitte à me faire respecter .

Et maintenant as-tu trouvé ta place dans cette gîte?

Je dirai bien oui car je fais parti désormais des poids lourds de la musique urbaine Togolaise même si je suis conscient que la route est encore bien longue.

Être pionnier de la culture togolaise c’est bien. Mais quelle est la révolution pour porter aujourd’hui plus haut cette lourde tâche ?

Il faut déjà qu’on ait cette volonté et le désir de vouloir révolutionner notre culture et ce n’est qu’à partir de ce changement de mentalité que les actions positives peuvent s’en suivre. C’est pas les idées qui manquent.

Dans tes clips, 100% MADE IN TOGO, tu te libères et vis à fond tes lyrics en toute puissance! D’où tiens-tu ce pouvoir de la maîtrise et quel en est ton plus beau souvenir?

Je chante souvent mes expériences personnelles et mes vécus d’où cette habileté à pouvoir mieux les racontée devant une caméra. Mon plus beau souvenir c’est d’avoir réussir un pari que beaucoup croyais impossible c’est à dire réussir à faire le concert dédicace de mon premier album avec plus de 7000 spectateurs le 02 Novembre 2019 sur le stade Olympio de KANYKOPÉ avec zéro sponsors .

Wow, en fait t’es un cheval de chance dorée sur qui l’on doit absolument miser et aujourd’hui à cette dimension quels sont tes rêves en tant célébrité togolaise?

Mes rêves seraient de passé de l’échelle locale à l’international de pouvoir vivre aisément et pleinement de mon art, de pouvoir mes connaissances en informatique à la musique pour en sortir une solution pouvant servir aux servir à la nouvelle génération du showbiz et au monde culturel d’ici et d’ailleurs.

Ainsi le verbe s’est fait chair! Ce qui est certain, les prophètes existeront et les nouveaux pasteurs viendront mais il y aura toujours le début du nouveau testament le sermon du Messie avec son sang pour la libération du peuple!

« Dans la vie, c’est bien d’être opportuniste mais vouloir l’être à l’extrême jusqu’à ternir l’image de son frère togolais n’est rien d’autre que de la méchanceté gratuite. » Peewii Logoti

Catégories :CÉLÉBRITÉS, INFLUENTES, showbiz

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s