CÉLÉBRITÉS

SHANDY, LA REDOUTABLE GOLDEN PROPHÈTE DES MINISTÈRES DE LA CULTURE ET DE LA DÉFENSE.

De celles qui flambent les pavés de Lomé La Belle, et autres brillants podiums des 228 Events culturels, diplomatiques à l’étranger ou au pays avec de redoutables pitchs et une passion pour la haine à toute épreuve pour se faire valider, Shandy reste l’angélique sociologue incomprise. Elle ne fait pas compétition avec une montre qui ne fonctionne pas.

Très tôt, elle soulignait que l’essentiel pour l’AFRIQUE, est de fournir de l’emploi aux jeunes et de créer des projets de développement. Elle vociférait le REVEIL DE L’AFRIQUE AUTHENTIQUE, dénonçant les organisateurs des traversées maritimes clandestines, de la prostitution, qu’elle a qualifiés de “trafiquants d’être humains”, estimant qu’il s’agit de “crimes que l’Afrique ne doit tolérer ”. Même si les togolais ne l’ont pas appréhendé le fond du message qu’elle a fait passer; elle a, toutefois, relevé que la répression de la migration clandestine par les gardes maritimes ne peut suffire à elle seule dans la lutte contre ce phénomène.

En observant chacune des artistes chanteuses togolaises, en étudiant mot et son composés, on remarque que la question de la détermination pour nous faire AIMER LOMÉ & NOS TRADITIONS – éviter les naufrages des bateaux clandestins pour le rêve européen – peut la faire valoir le titre des GOLDEN DIPLOMAT. L’étoile togolaise qui fièrement porte dans ses mallettes les atouts des terres et cultures togolaises, ceux qu’on devrait tous rester cultiver pour faire briller notre territoire misait sur la prévention et la lutte contre la prostitution qui constitue aujourd’hui une préoccupation à part entière des politiques publiques de lutte contre les violences faites aux femmes. À ce titre, cette décision se figure dans le 5ème plan interministériel de lutte contre les violences faites aux femmes (2017-2019) soit plus de 7 années plus tard où l’artiste Shandy révélait au public togolais et au ministères de la culture et de la défense ce qu’il fallait faire.

Pour la célébrité, l’unique artiste de la scène togolaise qui a su doigter ce fléau, Il faut surtout s’attaquer aux raisons réelles qui sont derrière ce phénomène, soulignant la nécessité d’une coopération renforcée entre les pays pour trouver de nouvelles solutions nouvelles au problème de la migration irrégulière. Et même si YOVODÉ reste incomprise pour certains, rejetée par d’autres, elle une absolue vérité. Pourquoi se jeter au feu, s’entretuer pour gagner le monde et perdre son âme, sa dignité, sa vie? Ce qui est certain, plus que sûr, Shandy, La Golden Lady prophétisait le sacré désir actuel des africains de la diaspora:  »INVESTIR AU PAYS ».

Artiste Chanteuse qui secoua le rêve des transitaires, des parents, des jeunes togolais avec le clip YOVODÉ, êtes-vous toujours la vibrante femme franche qui chantait d’un point de vue on ne peut plus subjectif, le vôtre?

Je suis toujours une femme togolaise ouverte à l’innovation et qui continue de se réinventer sans perdre ses valeurs qui a eu la chance de transformer les mots sous forme de mélodie pour faire réfléchir à la situation . Certains n’ont pas voulu comprendre, et si d’autres plus lettrés que moi font semblant de contre que la traite sauvage des humains n’existe plus. Que la lutte contre la traite des êtres humains à des fins de prostitution professionnelle et corporelle par exemple en France avec la signature en 2000 du protocole additionnel à la Convention des Nations Unies contre la criminalité transnationale organisée visant à prévenir, réprimer et punir la traite des personnes, en particulier des femmes et des enfants, ainsi que la Convention du Conseil de l’Europe sur la lutte contre la traite des êtres humains en 2005 fonctionne.

Cependant, La Loménarde, les lois ne créent souvent que des ambiguïtés pour les humains qui n’ont pas la chance d’être riches. Certaines lois défendent les droits des femmes, mais font peser la répression sur les personnes prostituées (pénalisation du racolage passif par exemple), ne leur donnent pas droit à la sécurité sociale, ni à la retraite, et les obligent à s’acquitter de l’impôt sur les revenus issus de la prostitution. En se centrant sur la défense des droits des femmes. Les moyens d’aide à l’insertion sociale sont enfin insuffisants à l’étranger. Se jeter en main ou tout mettre dans des aventures incertaines . Nos frères et sœurs trop de risques indignes d’Afrique.

Dans ce clip YOVODÉ, on découvre la culture togolaise mais surtout une excellente danseuse ! Vous composez, vous chantez, et vous danses… Quels autres talents avez-vous ?

Merci beaucoup pour tes compliments (sourire) ! Je pense que je ne sais faire que ça (rires). Je ne sais pas si l’on peut les nommer talents, mais c’est moi tout ça et j’essaies toujours de faire mieux. Puis, le chant entraîne la plupart du temps la danse et vous allez remarquer que certaines chanteuses sont également de très bonnes danseuses et certaines danseuses aussi finissent dans le chant. C’est l’Afrique!

A l’Académie De La Vie, vous êtes de femme mariée et au foyer en tant qu’épouse depuis comment de temps ?

Je me suis mariée depuis 5 ans maintenant et j avoue que ce n’est pas facile mais j’aime bien mon devoir de femme au foyer et celui de maman.

Le podium des artistes, les folies de nos célébrités vous étiez bien addict autrefois, tout cela ne vous tente plus. Ou une fois mariée, adieu les fans?

Oh voyons. J’adore la musique. J’ai la chance d’avoir une famille aimante, solidaire. Sans vous mentir le podium me manque énormément mais la situation dans laquelle nous exerçons le métier d’artiste au Togo ne nous honore pas. Du coup cela ne donne aucune envie de pousser en vain . Contrairement aux autre pays, peu sont les artistes togolais qui arrivent à vivre de leurs arts. A quoi cela sert de faire des efforts intellectuels, artistiques, et financiers si on peut rien gagner en retour? Mais si je devrais revenir, ce serait pour le plaisir de mes fans.

On comprend mieux votre position en tant femme artiste – entrepreneure. Tantôt Togo et usa pour les clips, tantôt Ghana et l’Asie pour les affaires. Quel est votre secret?

Oh la la mon secret c’est ma passion pour l’entrepreneuriat. Aujourd’hui, même si l’écart hommes-femmes dans l’entrepreneuriat est toujours bel et bien présent, les chiffres nous rassurent un peu plus chaque année : on constate aujourd’hui que l’activité entrepreneuriale des femmes a augmenté de 10 %, réduisant cet écart de 5 %. (D’après une étude menée par Global Entrepreneurship Monitor . J’adore entreprendre. J’ai commencé par le Ghana, le Bénin ensuite la Chine et les États Unis. J’ai un groupement de femme originaire du Togo, Bénin Ghana, Côte d’Ivoire que je gère actuellement. Je booste et encourage ma troupe tout en aidant encore d’autres femmes pour se lancer dans des affaires et entreprendre réellement histoire de devenir des femmes autonomes, financièrement indépendantes.

On ne vous savait pas si flexible et entreprenante mais techniquement, être maman femme au foyer et artiste chanteuse avec l’étiquette femme entrepreneure comment arrivez-vous à gérer ?

C’est une question d’organisation, de courage et de volonté.

Les plus grands défis en tant que artiste femme dans le monde des affaires…

J’ai connu des difficultés pour se lancer, comme l’acceptation du financement de mon activité, mais au quotidien, j’ai eu la chance de n’avoir jamais eu à faire face à certains défis uniquement parce que je suis une femme. La terre est ronde et j’y ai trouvé de l’amour. Raison de plus de croire qu’il faut que chacun de nous garde espoir même dans les tourments.

Si jamais vous devriez revenir sur scène, quel style musical promettez-vous à vos fans à qui vous manquez?

J’ai toujours fais de la World Music mais si je devrais revenir sur la scène je promet plus de l’AFRO BEAT avec surtout des Concerts Live.

Votre meilleur conseil à une fille sui rêve d’être artiste ou femme voulant se lancer dans les affaires serait…

De ne pas toujours prendre le chemin le plus facile. De croire en la vitalité de sa graine, l’arroser avec des sueurs de l’amour de soi, du travail honnête.

Le monde entier traverse une pandémie et ainsi vos fans de Lomé aux autres coins du monde qu’avez -vous à leur dire?

Que je les aimes tous. Je souhaite les revoir vivants. Il faut bien qu’ils respectent les mesures barrières, les décisions qui sauvent vie. Le souffle est précieux. Il est vital. J’exhorte également nos pères, nos frères, nos hommes à soutenir les femmes , à les mettre aux postes de décision cruciale pour nos pays. C’est aussi un moyen pour nous Africains de se libérer et de donner à notre continent une indépendance totale.

« Croyez en la vitalité de votre divine graine, arrosez-la avec des sueurs de l’amour de soi, du travail honnête et vérité. » SHANDY

Catégories :CÉLÉBRITÉS, INFLUENTES

1 réponse »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s